Les opérateurs chargés de la mise en œuvre des politiques de l’emploi au niveau territorial, notamment Pôle emploi, l’APEC, les missions locales, les Cap emploi, les opérateurs de conseil en évolution professionnelle (CEP), ainsi que l’AFPA continuent d’assurer la continuité du service public pendant le confinement et accueilleront le public dans le strict respect des mesures sanitaires.

Les organismes de formation et les CFA peuvent également continuer d’accueillir les stagiaires pour les besoins de la formation professionnelle lorsqu’elle ne peut être effectuée à distance.

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion précise que :

  • L’accueil en présentiel pourra être justifié en raison de la nature de l’activité (par exemple des formations à un geste professionnel et/ou nécessitant l’utilisation d’un plateau technique) ou des publics accueillis (notamment les personnes qui ont besoin d’un encadrement pédagogique en présentiel ou qui sont confrontées à des risques de fracture numérique).
  • Dans ces situations, l’accueil physique est assuré dans des conditions de nature à permettre le respect des règles d’hygiène et de distanciation, pour prévenir la propagation du virus conformément aux recommandations sanitaires en vigueur.
  • Dans les autres cas, la formation se poursuivra à distance. Il est alors essentiel que les organismes de formation et les CFA s’assurent du maintien du lien, au quotidien, avec les personnes engagées dans une formation, à travers différentes modalités (accès à des ressources en ligne ; individualisation et coaching quotidien par sms ou téléphone ; programmation en audio ou visioconférence de temps d’échanges …)

Pour garantir ce lien continu avec les stagiaires et éviter les ruptures de parcours, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion va de nouveau mettre à disposition des organismes de formation et des CFA des ressources pédagogiques, à la fois sous la forme de plateformes et solutions techniques permettant de diffuser, d’animer des formations et d’assurer le lien pédagogique à distance, mais aussi de contenus de formation et d’éléments de méthode.

Concernant plus précisément l'activité des Cap Emploi, ci-dessous quelques les préconisations validées par le Ministère du travail :

  • cap emploiEn tant qu’acteurs du service public de l’emploi, les locaux Cap emploi (siège, antennes et permanences lorsque cela est possible) restent ouverts sur les jours et plages horaires habituels d’accueil du public.
  • Les personnes en situation de handicap seront reçues uniquement sur rendez-vous au sein des locaux Cap emploi avec une priorité donnée aux rendez-vous ne pouvant se tenir de façon dématérialisée (ex : étape clé du parcours comme entrée emploi, mobilisation d’aides ou de mesure …)
  • Les Cap emploi assurent également une continuité de service à distance pour le public ne pouvant ou ne souhaitant pas se déplacer ou pour lequel l’entretien peut se faire à distance (ex : entretien de suivi)
  • Les visites en entreprises sont maintenues mais priorisée pour les situations de maintien dans l’emploi ou de recrutement lorsque l’employeur n’est pas connu du Cap emploi. Le Cap emploi s’assure au préalable de l’accord de l’employeur pour la visite sur site.
  • Les ateliers en collectif peuvent être maintenus sous réserve du respect du protocole sanitaire défini pour les entreprises et de la prise en compte de l’évolution de celui-ci. Il est préconisé de ne pas dépasser 6 personnes pour le collectif.
  • Le Cap emploi veillera à réguler le flux de personnes présentes en même temps dans les locaux et pourra adapter les horaires de rendez-vous afin d’éviter les déplacements en transport en commun aux heures d’influence.
  • Concernant les salariés Cap emploi, il est préconisé d’alterner la présence sur site et le télétravail et d’organiser le roulement des équipes présentes sur place ou en télétravail.

Les préconisations s’appliquent pour les Cap emploi (accompagnement vers et accompagnement dans l’emploi) et leurs partenaires de l’activité maintien.

Enfin, concernant l’attestation de déplacement, les personnes cocheront le motif suivant : « Convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public » et devront se munir de la convocation au rendez-vous émise par le Cap emploi.