Le Maître d’apprentissage

C'est la personne directement responsable de l’apprenti au sein de l’administration. Il a pour mission de contribuer à l’acquisition par l’apprenti des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé. Il est en liaison avec le centre de formation de son apprenti.

L’employeur veille à ce que le maître d’apprentissage dispose du temps nécessaire à l’accompagnement de l’apprenti et aux relations avec le CFA ou l’établissement professionnel. Pour l’aider dans son rôle, le maître d’apprentissage peut bénéficier de formations. Renseignez-vous auprès de vos partenaires formation ou auprès de la coordination du Handi-Pacte.

L’agent désigné doit être choisi en fonction de son niveau de qualification et de son expérience professionnelle. Le maître d’apprentissage doit remplir les conditions suivantes :

  • Être majeur et offrir toutes garanties de moralité;
  • Être présent dans l’établissement où va travailler l’apprenti;
  • Être titulaire d'un diplôme ou d'un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l'apprenti et d'un niveau au moins équivalent, et justifier d'une année d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti; ou justifier de deux années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti. (Décret 2019-32 du 18 janvier 2019)

L’absence d’une de ces conditions peut justifier le refus d’enregistrement du contrat d’apprentissage.

Un maître d’apprentissage peut suivre au maximum deux apprentis simultanément, plus un apprenti dont le contrat a été prolongé (suite à un échec à l’examen par exemple).

Sous certaines conditions, la fonction de maître d’apprentissage peut être partagée entre plusieurs agents constituant une équipe tutorale. Un maître d’apprentissage référent est alors désigné. Il assure la coordination de l’équipe et la liaison avec le centre de formation d’apprentis (article R.6223-23 du Code du travail).

Une grande diversité de métiers

La liste des métiers visés par l’apprentissage est très diversifiée (près de 500 métiers pour les fonctions publiques). Les domaines d’activité possibles dans les fonctions publiques sont proches de ceux du secteur privé. À titre indicatif, il peut s’agir des domaines suivants :

  • Juridique
  • Marchés publics
  • Ressources humaines
  • Informatique
  • Communication
  • Restauration
  • Administration générale
  • Recherche
  • Métiers d’art
  • Maintenance
  • Mécanique
  • Animation
  • Sports et loisirs
  • Prévention, sécurité
  • Culture
  • Social et médico-social
  • Pédagogie, éducation
  • Bâtiment
  • Espaces verts

Trouver un établissement, une formation, une entreprise qui recrute, de l'aide, des témoignages :

Tous les niveaux de diplômes

Les diplômes préparés par l’apprentissage couvrent l’ensemble des niveaux du CAP au master ou diplôme d’ingénieur.

schema acces vie professionnelle

 

NiveauxDiplômes
Niveau 5
  • CAP (Certificat d'Aptitude Professionnelle)
  • CAPA (Certificat d'Aptitude Professionnelle Agricole)
  • BEP (Brevet d'Études Professionnelles)
  • BEPA (Brevet d'Études Professionnelles Agricoles)
  • BAPAAT (Brevet d'Aptitude Professionnelle d'Assistant Animateur Technicien)
  • MC : Mention Complémentaire
  • Titre H : titre Homologué
Niveau 4
  • CQP (Certificat de Qualification Professionnelle)
  • Bac général
  • Bac pro (Baccalauréat professionnel)
  • Bac techno (Baccalauréat technologique)
  • Bac STT (Baccalauréat Sciences et Technologies Tertiaires)
  • BEATEP (Brevet d'État d'Animateur Technicien de l'Éducation Populaire et de la jeunesse)
  • BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport)
  • BTA (Brevet de Technicien Agricole)
  • BTM (Brevet Technique des Métiers)
  • BMA (Brevet des Métiers d'Art)
  • BP (Brevet Professionnel)
  • BEES (Brevet d'État d'Éducateur Sportif)
  • MC : Mention Complémentaire
  • Titre H : titre Homologué
Niveau 3
  • BTS (Brevet de Technicien Supérieur)
  • BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole)
  • DUT (Diplôme Universitaire de Technologie)
  • DEUG (Diplôme d'Études Universitaires Générales)
  • DNTS (Diplôme National de Technologie Spécialisée)
  • DEUST(Diplôme d'Études Universitaires Scientifiques et Techniques)
  • DPECF (Diplôme Préparatoire aux Études Comptables et Financières)
  • Diplômes d'État : les diplômes de l'Éducation Nationale et les diplômes (d'organismes de formation) homologués par une Commission professionnelle consultative
  • Titre H : titre Homologué
Niveaux 2 et 1
  • LP (Licence Professionnelle)
  • MST (Maîtrise de Sciences et Techniques)
  • MSTCF (Maîtrise de Sciences et Techniques Comptables et Financières)
  • MSG (Maîtrise de Sciences de Gestion)
  • MIAGE (Maîtrise de méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion)
  • DECF (Diplôme d'Études Comptables et Financières)
  • DESCF (Diplôme d'Études Supérieures Comptables et Financières)
  • Titres d'Ingénieur : titres homologués par la Commission des Titres d'Ingénieur
  • Titre H : titre homologué
  • Diplômes de grandes écoles